Connaissez-vous l’histoire du standard téléphonique ?

Qu’imaginez-vous lorsque vous entendez parler de « standard téléphonique » ? Spontanément vous aurez tendance à l’associer à l’accueil téléphonique d’une entreprise. Vous avez l’image d’une personne qui répond à votre appel, avant de vous diriger vers l’interlocuteur désiré.



Mais avant d’être un service, le standard téléphonique est surtout un équipement indispensable au fonctionnement de la téléphonie fixe. En revenant sur son histoire, vous comprendrez mieux son fonctionnement et son importance.

Le standard téléphonique, un élément essentiel de la téléphonie

En 1876, Alexander Graham Bell invente le téléphone. Grâce à lui, deux personnes qui ne se trouvent pas physiquement au même endroit peuvent communiquer, de manière instantanée. Une innovation technologique majeure qui va révolutionner notre monde.

Pour cela, chaque poste téléphonique est associé à une ligne. Il suffit alors de connecter les deux lignes ensemble, pour que les interlocuteurs puissent communiquer. C’est ainsi qu’apparaissent les premiers standards téléphoniques. Des opérateurs créaient, manuellement, des liaisons entre deux personnes, en connectant leurs lignes respectives.

L’automatisation du standard téléphonique

Connaissez-vous l’histoire du standard téléphonique ?

A cette époque, l’intervention manuelle était une évidence, toutefois suite à l’adoption de la téléphonie par les entreprises, ce système a rapidement atteint ses limites. Les sociétés ont immédiatement saisi les opportunités commerciales qu’offrait ce nouveau moyen de communication. Ajoutez à cela une adoption progressive par le grand public, le volume d’appel est rapidement devenu ingérable à traiter manuellement.

Déjà à cette époque, le service manuel étant très coûteux, les entreprises recherchaient des alternatives pour réduire les dépenses en téléphonie. Elles ont alors progressivement commencé à s’équiper de standards automatiques.

Les entreprises ont également constaté qu’en passant par un standard téléphonique externe, elles devaient s’acquitter des frais liés à la mise en relation, que cela soit avec un interlocuteur externe ou interne. C’est alors qu’elles ont adopté leurs propres standards, au sein de leurs locaux. Au départ manuel, ils sont devenus automatiques afin d’économiser le coût de la main d’œuvre.

Du réseau cuivré au réseau IP

Pour fonctionner automatiquement, chaque ligne téléphonique était associée à un code. Aujourd’hui, ce code est connu sous l’appellation « numéro de téléphone ». En renseignant le bon code, l’appel était automatiquement dirigé vers le bon interlocuteur, via le réseau cuivré.

Appelé PABX, ce système est aujourd’hui voué à être remplacé par de la ToIP (téléphonie sous protocole IP). Les institutions françaises ont décidé d’abandonner le réseau cuivré de France Télécom, au profit d’un réseau fibre. Suite à ce changement de canal, les communications ne circulent plus sur le réseau télécom, mais sur le réseau internet. Si vous devez brancher votre poste téléphonique à une prise Ethernet, c’est que vous avez déjà adopté cette solution de téléphonie moderne.