Les failles de sécurité notoires en informatique

Dans le domaine de l’informatique, les failles de sécurité facilitent la cyber-attaque de l’infrastructure. Les menaces deviennent réelles dès lors que les pirates prennent conscience des vulnérabilités du PC, du serveur ou du système. Ci-après la liste non exhaustive des failles les plus courantes dans le domaine de l’informatique.Les failles de sécurité notoires en informatique



Les vulnérabilités à l’origine des cyber-attaques

Le serveur DNS fait partie des utilitaires appréciés par les pirates. Très sollicité pour la messagerie électronique, ses portes sont la plupart du temps ouvertes. A travers lui, les personnes malveillantes sont en mesure de détecter des cibles potentielles, de connaitre le système d’exploitation utilisé et d’obtenir les noms de tous les usagers du domaine.

La sécurité des données numériques et leur confidentialité sont souvent compromises par la menace humaine. Dans les entreprises, presque la moitié des menaces informatiques résultent des erreurs ou des négligences des employés. En outre, certains équipements ne sont pas protégés correctement contre les cyber-attaques : routeurs, disques durs externes, imprimantes, clé usb, etc.

L’utilisation d’un mot de passe quelconque pour l’espace de stockage, la messagerie cloud, la base de données, etc. constitue un véritable risque pour la sécurité. Certains utilisateurs utilisent encore les codes par défaut pour accéder à leur serveur et à leur système d’information. Le problème persiste également lors du partage de fichiers même réalisé en interne. L’usage d’un système et de logiciels de protection non mis à jour ainsi que l’absence de configuration risquent de couter cher aux utilisateurs. Leurs PC sont susceptibles d’être enrôlés dans un botnet ou encore toutes les données ne sont pas à l’abri d’une suppression.

La lutte contre les failles de sécurité

En prenant connaissance des toutes les failles de sécurité, les utilisateurs d’Internet diminuent largement les risques encourus et augmentent leur niveau de protection. Même si on ne met pas en œuvre des tonnes de logiciels de sécurité, un contrôle régulier éloignera les menaces de cyber-attaques.