HP Public Cloud, ne verra pas le jour en France

HP, se contente du rôle de fournisseur et n’a pas l’attention de lancer son HP Public Cloud en France. Bien qu’IBM et Amazon l’aient fait, HP voit les choses différemment, ce qui est sur, pas pour l’instant. Plusieurs français ont hâte de voir HP Public Cloud dans leur pays, mais ça ne va pas être possible. Ce service déjà lancé en 2012 pour rivaliser avec Amazon, le monopoliste, ne verra pas le jour dans notre pays, ou plutôt en ce moment. Gérald Karsenti, le président-directeur général de HP France explique que ça représente une décision stratégique faite par Meg Whitman, le boss du groupe HP. « Pour l’Europe, nous préférons passer par des partenaires, comme SFR en France par exemple. »



Bien que des leaders comme Amazon, IBM, Microsoft ou actuellement Google, HP préfère donc ne pas se présenter directement en France, du moins pour les services de Cloud. Cependant il reste l’un des principaux fournisseurs, du point de vue matériels, softwares et services, pour la constitution de Cloud au niveau publique, au niveau privé et même hybride. « Nous sommes le plombier du Cloud », dit Jean-Marc Defaut, responsable de l’activité Cloud Computing de HP France. Il ajoute qu’ils sont là pour aider leurs clients à constituer leurs propres Cloud et que ce rôle leur va bien.

HP Public Cloud, ne verra pas le jour en France

Il faut dire qu’ils ont construit jusqu’ici plus de 75% des Cloud publique, privé et hybride, déjà installés en France et qu’ils ont aligné 22 projets similaires cette année. HP voit ça en tant qu’une réussite et ne voit pas l’intérêt de lancer le service en directe en France.