L’iPhone, plébiscité pour les vidéos géolocalisées sur Kinomap

Si Android vient de passer devant les PC, l’iPhone reste l’outil numéro 1 pour poster des vidéos géolocalisées sur Internet

Depuis son lancement en décembre 2009, Kinomap, unique plateforme de partage de vidéos au monde à proposer une lecture synchronisée vidéo/carte, constate une prédominance de l’iPhone comme outil utilisé par les internautes pour se filmer avec les données GPS qui permettent de géolocaliser l’action filmée. Aujourd’hui, près de la moitié des vidéos postées sur Kinomap.com sont filmées avec un iPhone, encore deux fois plus utilisé que les téléphones équipés d’Android, qui viennent de dépasser les vidéos postées depuis un PC pour la première fois. Bada, pour lequel l’application gratuite Kinomap Maker est disponible depuis juillet 2011, connaît une belle progression. Le nombre de vidéos postées depuis un smartphone équipé de Bada rejoint le nombre de vidéos filmées avec une caméra GPS Contour, première caméra GPS destinée aux passionnés de vidéo embarquée.



En effet, il existe plusieurs façons de filmer en enregistrant ses données GPS pour ensuite publier ses vidéos sur Kinomap.com, accompagnés d’une carte. Si les smartphones semblent les plus pratiques, il est également possible d’ajouter un boîtier GPS à n’importe quel caméscope lors de la prise de vue et ensuite publier la vidéo via son ordinateur. Tout dépend de la qualité d’image désirée. D’ailleurs, Kinomap s’avère être un bel observatoire comparatif pour choisir son smartphone puisqu’il permet de visualiser la qualité d’image des vidéos postées et celle du récepteur GPS, suivant le système d’exploitation utilisé.

« Aujourd’hui, les plateformes de partage de vidéos classiques accueillent de plus en plus de vidéos filmées avec des smartphones, le plus souvent sans montage, en plan séquence : Kinomap profite à plein de cette tendance car c’est exactement le genre de vidéo qui prend toute sa logique sur une carte, apportant des informations sur l’endroit et la date du tournage. D’ailleurs, je fais le pari que cette géolocalisation va s’imposer et que des caméscopes grand public tournant sur un OS comme Android verront le jour très prochainement! » explique Laurent Desmons, fondateur de Kinomap.

Kinomap.com permet de partager ses vidéos en y ajoutant l’aspect géolocalisé, une carte permettant de situer le tournage mais également de visualiser le relief. D’abord pris d’assaut par les passionnés de sport (aéromodélisme, cyclisme, parapente, sports automobiles, etc.) pour partager leurs exploits, la plateforme permet également de visualiser la vitesse, l’altitude, voire la force G. D’ailleurs, en découle ce mois-ci l’application iPad Kinomap Trainer, qui permet de connecter son vélo d’appartement ou son home trainer aux vidéos postées par les internautes sur kinomap.com et ainsi voyager sans bouger. Les autres utilisations de la plateforme de partage de vidéos géolocalisées sont :

  • indiquer la route pour aller à un endroit précis
  • partager un itinéraire de randonnée
  • jouer les reporters citoyens en filmant un évènement qui sera ainsi géolocalisé et daté : j’y étais et je peux le prouver !
  • partager un moment sur Facebook, via une vidéo géolocalisée et horodatée

Les vidéos géolocalisées filmées par les internautes ou mobinautes sont en effet intégrables dans Facebook.

A propos de Kinomap

Kinomap® est une marque déposée par ExcelLance, société de services informatiques spécialisée dans l’Entreprise 2.0 et les applications mobiles, avec en toile de fond la gestion de contenus et la géo-localisation.

Laurent Desmons – dirigeant fondateur d’ExcelLance – a synthétisé plusieurs années de développement autour de Kinomap, première plateforme de partage de vidéos géolocalisées. Depuis mai 2011, Kinomap intègre Cap Digital, pôle de compétences de la filière des contenus et services numériques.

Pris d’assaut dans un premier temps par des communautés de passionnés et de sportifs (aéromodélisme, cyclisme, parapente, sports automobiles, etc.), le site se révèle être un outil très efficace d’analyse de trajets à posteriori. Grâce à de nombreuses fonctionnalités communautaires (ajout de points d’intérêt, partage “Hot spot” à la seconde près, notes, commentaires, etc.), il est en effet très facile de mettre en évidence les quelques points intéressants d’une vidéo de plusieurs heures.

Kinomap propose en parallèle des offres professionnelles sur des serveurs ou portails dédiés, avec plusieurs niveaux de sécurisation et l’adaptation à une charte graphique spécifique. L’offre Kinomap Industries permet d’intégrer des données supplémentaires comme des mesures de radioactivité, de choc, de température, de présence d’un composant chimique.

www.kinomap.com

Contact Presse :