Le paiement biométrique, bientôt monnaie courante?

L'utilisation de la biométrie est indéniablement sur la pente ascendante et ne devrait pas redescendre de si tôt comme en témoignent les nombreuses innovations qui se développent autour de cette technologie. L’exemple le plus significatif est aujourd’hui la possibilité de payer grâce à son empreinte digitale comme le permet Apple Pay ou encore Samsung Pay. Un phénomène éphémère ? Pas si sur si on en croit Mastercard qui n’hésite pas à avancer que le paiement biométrique, qu’il soit réalisé par la voix, le doigt, ou le visage, sera un usage quotidien dans les années futures.

Le paiement biometrique, bientot monnaie courante?

Dans le courant de l’année 2016, l’entreprise spécialisée dans les cartes de crédits va lancer sa toute nouvelle solution d’authentification biométrique et s’attend à ce que ces solutions soient de plus en plus encrées dans notre société, jusqu’à devenir même incontournables d’ici 2020 pour tout ce qui concerne le contrôle des paiements. Du côté de la firme, il est vrai que les technologies biométriques sont vues d’un bon œil, l’utilisation de l’empreinte digitale est pour eux beaucoup plus simple et agréable par rapport au mot de passe. D’ailleurs, de nombreux essais sont à ce jour réalisés pour de la reconnaissance à empreintes digitales ou du visage tant chez les services de paiement propriétaires (Apple Pay, Samsung Pay) que chez les institutions de paiement générales. Dans cette optique, il faut noter que Mastercard a pris contact avec Apple pour s’assurer de la sécurité de leur système pour ainsi éviter toutes mauvaises publicités en cas de piratage de leur terminal.

Actuellement, les banques centrales européennes travaillent sur les directives futures concernant l’authentification des achats en ligne et mobiles. L’objectif étant de déterminer pour tous types de paiements si l’on doit utiliser un code PIN, un mot de passe ou des données biométriques.