Les principaux avantages et enjeux du cloud computing pour les start-ups

Le cloud computing consiste à fournir des services via un portail en ligne à libre service. En effet, il existe des fournisseurs de prestation qui mettent leurs applications en ligne afin de les proposer à ceux qui en ont besoin. Ces programmes restent accessibles à tous, partout et à partir de tous les matériels informatiques existant comme le PC, le Smartphone, ou encore la tablette. Le fournisseur procure aux demandeurs une solution ou une plateforme qu’ils peuvent utiliser à tout moment. Les dirigeants d’entreprises, les chefs de projets et les responsables de départements au niveau d’une entreprise demeurent les plus attirés par l’usage du cloud computing.

Les avantages

Une entreprise décide d’employer le cloud computing dans le but d’évoluer dans le milieu où elle se situe. Évidemment, elle use déjà de tous les matériels technologiques existants tels que les ordinateurs et les logiciels qui vont avec. Cependant, ces outils imposent quelques contraintes aux usagers. Avec le cloud computing, ces désagréments disparaissent.

Il offre un espace de stockage des données non limité et évite l’installation et la mise à jour permanentes des logiciels. Le cloud permet la gestion d’une société en toute simplicité, grâce au développement logiciel spécifique et sur mesure. Effectivement, l’accès aux ressources IT, aux serveurs et aux bandes passantes s’effectue à travers un portail web depuis n’importe quel terminal. De là, l’utilisateur choisit les services et les attributions qui correspondent aux besoins et aux attentes de son entreprise. Le choix en faveur du cloud permet de réaliser des économies, car il n’est pas nécessaire d’acheter des matériels additionnels (mise en place d’un serveur puissant, stockage…).

Les principaux avantages et enjeux du cloud computing pour les start-ups

Pourquoi opter pour le cloud computing ?

Afin d’assurer son extension, une société doit avant tout se concentrer sur son activité et son savoir-faire, tout en privilégiant les matériels technologiques de pointes requis pour son essor. La migration d’application sur le Cloud Azure garantit ce développement. En réalité, pour sa croissance, la société n’a pas besoin de concevoir une infrastructure à part. C’est le responsable du cloud qui gère cette partie concernant la maintenance et la mise à disposition d’un serveur et d’un réseau.

Ainsi, investir dans le cloud demeure plus économique que de miser sur une charpente IT interne, car le budget normalement attribué à l’entretien et au changement des appareillages peut être exclusivement consacré au bon fonctionnement et à l’exploitation de la société. En revanche, pour les sociétés bénéficiant déjà d’une fondation IT, l’adoption du cloud s’effectue dans le cas d’une augmentation momentanée des activités.