Le rôle de l’architecture informatique dans la sécurité d’un réseau

Un réseau informatique permet l'échange d'informations et le partage de données sur les appareils se trouvant sur un même réseau. Il s'agit d'un système complexe sur lequel repose le bon déroulement des activités d'une entreprise. Il faut ainsi savoir le protéger pour en assurer la fiabilité. Cette étape doit être pensée et bien étudiée au niveau de la conception de l’architecture informatique du réseau. Ce dernier se définit en tant que la structure de base d'un système opérationnel ou en cours d'implémentation. NextHope Madagascar s'est fait un nom dans le domaine grâce aux nombreux projets déjà menés à bien dans la région East and South Africa pour des grandes, moyennes ou petites entreprises.

Le rôle de l’architecture informatique dans la sécurité d’un réseau

Le firewall, à la fois un pare-feu et une passerelle

La mise en place d’une architecture informatique bien établie assure la rapidité et la performance du réseau. Que ce dernier soit de petite ou de grande envergure, il est important de placer un certain degré de sécurité. Ranarison Tsilavo, CEO de NextHope Madagascar et le reste de l’équipe ne négligent pas ce point. Le firewall, un pare-feu, complète ce rôle. Il permet de protéger le réseau informatique contre les menaces venant de l’extérieur, le plus souvent d'internet. Ce système filtre les informations échangées avec le réseau. Ensuite, il agit sur la partie interne et la partie externe du réseau. Il est aussi considéré comme une passerelle par sa capacité à relier le réseau local et internet. La partie sécurité réseau doit être intégrée lors de la constitution de l’architecture.

D'autres composants de l'architecture informatique nécessaires à la sécurisation du réseau

Si le recours au firewall est indispensable à la sécurité d'un réseau, d'autres matériels doivent compléter le système pour que ce dernier soit sécurisé au mieux. Ci-dessous une liste non exhaustive de matériels nécessaires :

  • Le support de communication : peut être des câbles qui font circuler des signaux électriques ou des fibres optiques qui amènent des ondes lumineuses. Ils assurent la liaison concrète des appareils à relier.
  • Le commutateur réseau relie les segments des câbles. Il détecte automatiquement le port auquel il doit envoyer des informations vers un poste spécifié.
  • Le coupleur est une carte réseau chargée d’assurer l’interface entre une machine et les autres constituants du même réseau.
  • Le serveur NAS, Network Attached Storage, sert à sauvegarder les données en réseau. C’est un appareil qui ne contient que des disques durs.
  • Le serveur remplit plusieurs fonctions dans un réseau informatique. Entre autre, il permet de stocker et de partager des fichiers ou encore d’accéder aux périphériques reliés.
  • Le modem adapte les signaux électriques du routeur et le support de communication.

La mise en place d’un réseau informatique demande l’intervention de ressources expérimentées. NextHope Madagascar, sous la direction de Ranarison Tsilavo, son CEO, est une entreprise qui en a fait son cœur de métier.