L’engagement porte ses fruits : Leçons d’informatique dans l’école primaire de San Roque

L’informatique commence à prendre de l’ampleur dans tous les aspects de la vie au point de devenir un outil indispensable pour l’acquisition des connaissances. L’accès à la technologie de l’information et de la communication est pourtant très limité dans les pays en voie de développement. Deux membres fondateurs de Lyoness ont compris le problème et ils ont apporté leur contribution en créant pour l’école primaire de San Roque, aux Philippines, une salle d’informatique équipée.

Le cadre du projet

A travers sa fondation dénommée Greenfinity, Lyoness est reconnu pour sa contribution dans les actions sociales. La création de puits en faveurs de la région de Bahia au Brésil et sa participation dans la collecte de déchet en Slovaquie sont autant de preuves de ses engagements. La République des Philippines est depuis quelques années le théâtre de nombreux projets communautaires. Dernièrement, Antal Gergics et Alexander Kïs, deux éminents dirigeants de Lyoness, ont choisi d’offrir aux élèves de l’école primaire de San Roque par le biais de la Lyoness Child & Family Foundation la possibilité d’étudier l’informatique au sein même de leur école. Ce choix n’est pas anodin car selon le dernier rapport publié le 24 novembre 2014 par l’UIT (Union Internationale des télécommunications), la République des Philippines se trouve à la 103ème place mondiale pour l’accès au TIC. La fondation a ainsi financé la construction d’une salle entièrement climatisée et a offert à l’établissement 15 ordinateurs de bureau consacrés à l’apprentissage de l’informatique. Aucun détail n’a été négligé (tout y est : les accessoires, l’alimentation,…). Pour veiller à la qualité de l’enseignement, les enseignants ont reçu au préalable des cours de formation donnés par de vrais formateurs. L’engagement porte ses fruits : Leçons d’informatique dans l’école primaire de San Roque aux Philippines

Une initiative précurseur et efficiente

Pour le moment, apprendre l’informatique dès le plus jeune âge est l’apanage des enfants des pays développés. Offrir cette possibilité à des élèves d’une école publique - qui plus est dans un pays en retard en matière d’accès au TIC - est une décision innovatrice. On peut affirmer avec assurance que les sortants de l’école primaire de San Roque profiteront d’un avantage conséquent par rapport aux élèves des autres écoles. Deux années seulement après sa création, l’initiative se révèle être fructueuse. Les bénéficiaires dudit projet veulent maintenant remercier leurs donateurs pour avoir rendu possible ce type d’apprentissage. L'Etat, à travers son Département de l'éducation a récompensé le projet en choisissant l’école de San Roque parmi plusieurs autres écoles pour se voir offrir 7 ordinateurs de bureau supplémentaires, un ordinateur portable et un vidéo-projecteur. Après cette donation de l’Etat, les élèves pourront donc progresser d’avantage et bénéficier des leçons mis à jour.

Un engagement qui sollicite beaucoup de participants

La politique de l’enseignement et de l’éducation demeurent un domaine réservé au pouvoir public d’un pays. Vulgariser ce type de centre surtout dans les régions enclavées demeure toutefois très coûteux. Les contributions du secteur privé à l’image des travaux initiés par Lyoness sont très attendues. La fondation Lyoness Child & Family Foundation essaie et essayera toujours de financer des projets qui pourront avoir des impacts colossaux, aussi bien directs qu’indirects, dans la vie des bénéficiaires.