"Industrial Internet Consortium" une union de 5 grands américains pour booster le marché de l'internet des objets

L’opérateur AT&T, General Electric, Cisco, Intel et IBM, cinq grands américains, ont décidé de se réunir et de s’allier afin de créer le « industrial Internet Consortium ». Le groupe des cinq à but non lucratif devrait travailler à la normalisation de l’internet des objets et en particulier dans l’industrie.

AT&T+Cisco+GE+IBM+Intel=Industrial Internet Consortium

Pour pouvoir interagir des objets connectés, un certain nombre d’entreprise se sont entendu sur le fait que leurs produits doivent s’échanger les données entre eux de façon réciproque afin que chaque produit puisse donner le meilleur de lui-même.

Un groupe de 5 géants de l’industrie technologique qui se compose de Cisco, General Electric, IBM, Intel et AT&T, se sont alliés afin de constituer un « équipe » à un but non lucratif « Industrial Internet Consortium » avec l’aide aussi du gouvernement Américain. (Information relatée par le journal Américain New York Times).

Cette coopération a pour objectif la définition des normes dans les usines de fabrication. Plus précisément, des standards sur la manière avec laquelle les machines devraient se partager les informations et les données entre elles.

Les 5 entreprises fondatrices du concept ont chacune d’entre elles un siège et une voix dans un comité élu. Tout le monde peut y adhérer. Cette initiative prise peut très bien aider le marché actuel à se développer et à mieux se sentir dans sa peau mais surtout à booster la production et l’innovation dans l’internet des objets.

Actuellement, le marché de l’internet des objets s’intéresse à la maison connectée et au divertissement. Ce consortium vise plutôt la connectivité dans l’industrie. Il essayera de viser les processus de fabrication dans les usines, ainsi que le pétrole et le gaz, sans oublier la santé et même les transports. Cette union risque pourrait-elle améliorer le marché ? La réponse bientôt.