L’imprimante 3D, une technologie qui ne cesse d’évoluer

Depuis l’arrivée sur le marché grand public, l’imprimante 3D, aussi appelée la troisième révolution industrielle,  est devenue extrêmement populaire puisque de nombreux particuliers l’utilisent afin de réaliser des créations incroyables. Alors à quelle échelle ce matériel est utilisé aujourd’hui et comment devons-nous réagir suite à cette avancée technologique de grande envergure ? Zoom sur des pratiques révolutionnaires.

imprimante 3d

Des créations du jouet pour enfant à la villa

Cela peut paraitre extraordinaire, impensable ou plus encore, grandiose. Effectivement aujourd’hui il est possible pour tous de s’équiper d’un matériel de haute technologie appelé plus communément l’imprimante 3D qu’il est possible de retrouver facilement sur des comparateurs comme imprimante-wifi.info. Cet outil révolutionnaire peut permettre à de nombreux amateurs tous d’abord de se lancer dans des projets fantastiques comme la création d’armure de héros comme Batman ou encore Iron Man. Cela pourrait sembler assez simple à première vue mais afin de réaliser entièrement le costume du héros comics interprété par Robert Downey Jr, le jeune créateur a réalisé 597 pièces ce qui lui a coûté quelques centaines de dollars et 14 mois de travail avec au minimum 11 heures de conception, d’impression ou encore d’assemblage par jour.

Cela peut paraître incroyable, mais une entreprise de construction en Chine a explosé les records en construisant un immeuble de 5 étages et une villa de 1 100 m² essentiellement avec une imprimante 3D. Bien entendu l’imprimante n’est pas commercialisée au grand public puisqu’elle mesure 6m de haut, 10m de large et 40m de long. L’entreprise ne va pas s’arrêter là puisqu’elle a l’ambition de bâtir des édifices beaucoup plus grands comme des ponts et des gratte-ciels. Un risque pour l’humanité ? Demain, il nous sera possible d’imprimer de nombreux produits à notre domicile grâce à notre imprimante 3D. Cela est effectivement une avancée technologique révolutionnaire puisque c’est à l’aide de simples plans créés ou trouver sur internet que nous pouvons produire nos propres objets. Alors qu’en sera-t-il des grandes entreprises comme Ikéa qui retrouve déjà ses plans de mobiliers sur la toile ? C’est donc un problème de propriété intellectuelle qui se dessine à l’avenir, il va donc falloir éduquer les utilisateurs afin de ne pas dépasser les limites.