Martin Bouygues appuie son offre pour le rachat de SFR avec des arguments

Bouygues Telecom a proposé une offre pour racheter SFR, ce n’est pas la meilleure offre mais le PDG du groupe Bouygues interviewé par Echos, explique les raisons qui ont poussé cette offre et rassure qu’il est prêt à assumer les contreparties notamment l’absence du plan social.

"Nous ne ferons pas de plan de licenciement nous ne ferons pas de plan de départs volontaires". Déjà le patron du groupe rassure et renforce ses engagements envers les employés de SFR dans son interview accordé aux échos hier.

Martin Bouygues appuie son offre pour le rachat de SFR avec des arguments

Malgré qu’il le sache parfaitement, Bouygues n’est pas favori dans ce rachat vu que l’offre de Numericable le câblo-opérateur est mieux armée et plus soutenue, surtout quand nous savons que Bouygues et SFR sont deux concurrents. Monsieur Martin Bouygues continue à y croire en ajoutant dans son interview  "Nous sommes aujourd’hui convaincus que l’Autorité de la concurrence, qui aura à se prononcer, peut à la fois autoriser cette opération et grâce à elle recréer une concurrence par les infrastructures normales sur le marché français. Evidemment en imposant des contreparties. Nous le comprenons".

L’homme numéro un du groupe qui contient Bouygues constructions, Bouygues Telecom, Bouygues immobilier et TF1 rassure aussi sur le fait que les deux équipes ont déjà appris à se connaitre et à partager la même vision pour la manière de travailler.

#Bouygues