L’arbitrage en mode 2.0

Le 15 juin 2014, Date importante dans le monde du football, en effet l’équipe de France a battu le Honduras 3-0 lors de la 20eme coupe du monde mais aussi le jour où la technologie numérique a fait sa première apparition dans l’arbitrage. FBL-ASIA-WCLUB-2012-TECHNOLOGY

 

 

Cette nouvelle technologie, conçu par la firme allemande GoalControl GmbH, nommée « ligne de but » détecte le ballon et affiche deux types de messages "goal" ou  "no goal" sur la montre-récepteur de l’arbitre accompagné d’une vibration. "Goal" est affiché si le ballon a franchi la ligne de but prévenant, ainsi, l’arbitre en quelques secondes grâce à un système central d'analyse numérique des images vidéo. "No goal" sera affiché dans le cas contraire. Pour ceux qui ont raté le match, le 2eme but marqué par Benzema s’est déroulé en deux temps. Après un premier rebond sur le poteau, le ballon a survolé la ligne de but jusqu'au gardien et la technologie a détecté qu'il n'y avait pas but. Le gardien du Honduras voulant ensuite arrêter le ballon, l'a lui-même poussé de quelques centimètres derniers la ligne. Dans cette 2e action, la technologie a détecté le franchissement complet de la ligne par le ballon. Mais, cette information de validation du but n'a pas été affichée dans le stade en dépit de ralentis diffusés sous plusieurs angles. Ce système détecte les buts à l’aide de 14 caméras, 7 pour chacun des deux buts. L'une est placée derrière le but. Les six autres se font face deux par deux, au niveau de la ligne médiane, à environ mi-distance entre le but et la médiane et juste derrière la ligne de but. Elles sont reliées à un système puissant de traitement informatique d'images qui parvient à isoler la position du ballon. Celle-ci est suivie en permanence et automatiquement enregistrée en 3D, dès que le ballon arrive à proximité de la ligne de but. Le système fonctionne automatiquement et les arbitres sont les seuls à recevoir le signal leur signalant "but" ou "pas de but".

 

#WC2014