La visualisation immersive à 360 est maintenant accessible à toutes les entreprises

La visualisation immersive : une nécessité pour améliorer la communication

D’après Wikipédia, « la réalité virtuelle est une simulation informatique interactive immersive, visuelle, sonore et/ou haptique, d'environnements réels ou imaginaires. Sa finalité est de permettre à une personne (ou à plusieurs) une activité sensori-motrice et cognitive dans un monde artificiel, créé numériquement, qui peut être « imaginaire, symbolique ou une simulation de certains aspects du monde réel ».

screen_69

La plupart des secteurs économiques sont concernés par la réalité virtuelle car c’est un moyen efficace d’améliorer la communication. C’est aussi un excellent support pour des applications de formation ou de simulation, et pour toutes les applications qui nécessitent de s’immerger dans les données.

Les technologies immersives suppriment la barrière entre les mondes physiques et digitaux, créant une expérience immergée dans les applications et les données. Ces technologies sont d’abord celles des appareils interactifs (manettes, tablettes, gants, mobiles…) mais elles sont toutes dépendantes d’une bonne immersion visuelle. Jusqu’à aujourd’hui, l’impression de visualisation immersive dans les environnements de Réalité Virtuelle était principalement réalisée par des murs d’images (plus ou moins incurvés à 180°) et aux cubes immersifs.  Un cube immersif consiste souvent en une infrastructure lourde de 2, 3 ou 4 faces d’un cube de 3 m de côté sur lesquelles étaient projetées des images, des vidéos ou des modèles 3D à partir de projecteurs accrochés derrière ou au-dessus de chacune de ces faces.

Jusqu’à présent, seules les grandes entreprises avaient le budget nécessaire et pouvaient s’appuyer sur des économies d’échelle suffisantes pour pouvoir s’offrir un cube immersif.

Catopsys, un concept innovant

Catopsys vient d’annoncer la disponibilité de la 1e version de sa plateforme de visualisation immersive. Son ambition est de rendre la visualisation immersive accessible au plus grand nombre d’entreprises et de ce fait de favoriser le développement et l’efficacité d’applications en réalité virtuelle ou en réalités mixtes.

Dans le cadre d’un projet ANR, basé sur un partenariat entre les Laboratoires de l’Université de Clermont-Ferrand et du Puy-en-Velay (dirigés par Alain Sarry) et des spécialistes de l’optique, la technologie Catopsys allie projecteur et miroir convexe et permet ainsi d’adapter la projection à une pièce quelconque. La première étape du processus consiste à calibrer la pièce, c’est-à-dire à mesurer géométriquement les dimensions 3D de la pièce où doit s’effectuer la projection. Catopsys va alors prendre en compte ce calibrage pour déformer en temps réel  les images à projeter, les transmettre à un ensemble optique situé au plafond qui va lui-même envoyer les pixels de l’image sur les différentes structures de la pièce. La projection peut se faire jusqu’à 360°, que ce soit horizontalement ou en hauteur. Les images projetées peuvent être des photos ou des vidéos panoramiques, ou encore des modèles 3D.

La technologie Catopsys consiste donc à projeter du 3D sur du 3D en 3D. Elle se veut ouverte et sera compatible avec la plupart des moteurs 3D du marché.

La société Catopsys, dirigée par Daniel DUHAUTBOUT,  construira, avec l’aide de ses partenaires, des solutions de réalité virtuelle ou de réalités mixtes nécessitant des éléments de visualisation immersive avec des budgets accessibles aux PME / PMIs et d’une plus grande facilité d’installation et d’utilisation.

Le siège social de la Catopsys est à Clermont-Ferrand (Parc technologique de la Pardieu). Une démonstration peut y être organisée à la demande, ainsi que dans le show-room d’Antony (en région parisienne).

Pour tous renseignements, vous pouvez consulter le site internet www.catopsys.com .

Vous pouvez également contacter le président de Catopsys, Daniel DUHAUTBOUT ([email protected]  /  http://www.linkedin.com/in/danielduhautbout )