DJI Inspire One : un excellent drone qui filme en 4K

Présenté comme l’un des modèles les plus performants, le DJI Inspire One est un drone destiné à un public de connaisseurs expérimentés ou à des professionnels. Pour autant, le fabricant asiatique l’a conçu de telle manière que même un novice soit capable de mettre cet engin en marche en un rien de temps.

RTF, tout comme le Phantom 1

Une fois débarrassé de l’emballage carton, le Inspire One est présenté dans une valise semi-rigide. Rien à voir avec un des ces modèles qui tient plus du jouet, ici, la boite de transport est véritablement de la taille d’une grande valise. Si cela peut paraître encombrant au premier abord, il faut garder en mémoire que cet engin volant est lui-même relativement imposant et pas nécessairement à la portée de toutes les bourses. Le fait que le constructeur fournisse d’emblée quelque chose pour le transporter facilement et en toute sécurité est un vrai plus.

Dès l’ouverture de cette mallette de transport, on voit immédiatement qu’il s’agit d’un produit RTF du type Phantom 1, c’est-à-dire, un produit prêt à voler. On y retrouve l’appareil en lui-même, mais également les batteries, les câbles, un manuel, la télécommande et la caméra.

La première opération consiste donc à sortir le dernier né de chez DJI ainsi que la batterie correspondante. Pas de risque de mauvais branchement possible car celle-ci est a une forme bien particulière et se clipse d’une simple pression. Même chose pour celle de la télécommande.
Une fois les accus en place, il faut ensuite installer la caméra. Là encore, l’opération est très simple puisqu’il suffit d’ôter sous le drone un capuchon qui laisse apparaître la connectique et de faire la même chose sur la caméra. Il ne reste plus qu’à assembler les deux.

L’appareil est fonctionnel. Pour ce qui est de la mise en marche en elle-même, appuyez une première fois brièvement sur le bouton de la télécommande puis une seconde fois en maintenant, jusqu’à obtention d’un signal sonore. Un voyant rouge indique alors que le drone n’est pas connecté.

Pour mettre en marche le faux bourdon, il faut procéder exactement de la même façon. A l’issue de cette dernière manipulation, le voyant de la télécommande passera au vert. L’engin est prêt pour une excursion dans les airs.

Pour en savoir plus, ne manquez pas de visionner la vidéo Youtube ci-après qui a été réalisée par la boutique Dronexclusive (http://www.dronexclusive.com/).