Apple : Après les téléphones, bientôt la biométrie sur les futurs macbook ?

Avec le lancement de l’Iphone 5S, Apple avait révolutionné, qu’on le veuille ou non le monde de la téléphonie mobile avec l’intégration de la biométrie dans son Smartphone par le biais du seul bouton Touch ID. En effet, cette technologie biométrique permet d’authentifier l’utilisateur grâce à son empreinte digitale afin qu’il puisse accéder aux fonctionnalités du téléphone de la même manière qu’un lecteur biométrique pourrait autoriser l’accès à un bâtiment par exemple.



Puis, la firme à la pomme a maintenue cette nouvelle technologie avec les iPhone 6 et 6 Plus, la dernière génération d’iPad et pour son système de paiement Apple Pay exploité aux Etats-Unis. Fort de son succès, il semblerait que la biométrie Touch ID, également présente sur l’Ipad, se déploierait également aux futurs MacBook.

Apple : Après les téléphones, bientôt la biométrie sur les futurs macbook?

Les déclarations du directeur général Tim Cook expliquant que deux tiers de la valeur des transactions sans contact aux Etats-Unis sont réalisés par Apple illustre bien le très bon démarrage du service Apple Pay. Ainsi, d’après un site Taïwanais, il se murmure que l’authentification biométrique pourrait être mise en place sur le futur MacBook Air qui devrait être présenté d’ici la fin du mois de Février. Les informations dévoilées par ce site sont réputées fiables puisqu’il est à l’origine de quelques fuites qui par la suite se sont avérées justes.

L’intégration de la technologie biométrique ne s’arrêterait pas aux iPhone, iPad et autre MacBook car même les accessoires pourraient en bénéficier avec la Magic Mouse (la souris Apple) et le Magic TrackPad ce qui laisse présager une extension du service Apple Pay au paiement sur le Web, en plus du paiement sans contact par NFC.

En Janvier dernier, Apple avait communiqué ses résultats trimestriels avec la vente record de 74,5 millions d’exemplaires de l’iPhone qui par la même occasion a permis à la firme de réaliser un bénéfice trimestriel historique de plus de 18 milliards de dollars.