Concevoir son site internet ? Oui, mais comment ?

Des grands groupes aux artisans ou aux indépendants, les acteurs économiques peuvent tous bénéficier, sur la Toile, d’une visibilité accrue. Mais quelle approche privilégier, lors de la création de son site web ? En fonction de ses objectifs et de son budget, la démarche à adopter différera fortement.

Un site vitrine pour se présenter

Le site vitrine, le plus répandu, a pour objectif premier de se présenter. Il constitue un outil de communication pour l’entreprise. Via un ensemble de pages comprenant des textes, un argumentaire commercial, des photographies, des vidéos, elle peut recruter de nouveaux clients, que ce soit pour gagner en notoriété ou pour faciliter la prise de rendez-vous. Un site vitrine doit être attrayant et inspirer confiance.

Généralement, les sites dits “vitrine” sont développés via un logiciel de gestion de contenu. Grâce à une interface accessible en ligne, il est ainsi possible à son propriétaire, ensuite, de facilement mettre à jour son contenu sans connaissance informatique particulière.

Le blog pour communiquer et partager

Le blog, pour sa part, s’il repose sur une technologie similaire au site vitrine, fait la part belle à l’actualité. Il porte un regard sur une thématique, l’enrichit d’une analyse et d’un point de vue. Le blog est utile aux professions libérales et aux indépendants, comme les avocats ou les architectes, qui souhaitent gagner en notoriété et en crédibilité en communiquant sur les spécificités de leur profession. Il est aussi utilisé par les marques et les entreprises qui recherchent un espace en ligne convivial et dynamique. Sur un blog, on informe, on commente, on réagit : plus simplement, on partage.

Les blogs peuvent être hébergés sur une plateforme dédiée, mais possèdent aussi leur propre nom de domaine. Ils reposent souvent sur des logiciels libres adaptés à la publication régulière de contenu. Le plus célèbre de ces logiciels open source s’appelle WordPress.

Une boutique en ligne pour vendre

Le e-commerce est un véritable moteur de croissance pour l’économie, avec une progression annuelle à deux chiffres. En 2011, ainsi, le montant total des transactions réalisées dans le secteur du commerce électronique a dépassé les 37,7 milliards d’euros en France. La boutique en ligne a pour vocation première de permettre un achat immédiat directement depuis son ordinateur ou son smartphone. Elle intègre généralement le paiement par carte bleue et ses assimilés, le règlement par chèque et parfois le virement bancaire.

La création d’une boutique en ligne est une étape sensible, car il faut assurer la sécurité des transactions et offrir un service continu. Plus encore que pour un site vitrine, une indisponibilité temporaire de sa boutique e-commerce se traduit par un manque à gagner immédiat.

Un portail pour recenser et fédérer

Le portail internet est souvent un site éditorial consacré à un secteur d’activité précis. Si vous souhaitez générer des revenus publicitaires, et vendre des prestations de visibilité aux acteurs économiques de la thématique choisie, vous pouvez développer un portail.

Parfois, le portail inclue des fonctionnalités empruntées aux réseaux sociaux, en permettant aux utilisateurs de créer un compte et de partager, via les commentaires, une messagerie privée interne au site ou des forums.

Les réseaux sociaux

Le web moderne se veut conversationnel, et l’information se crée et se partage directement à la source : les internautes deviennent éditeurs de contenus, censeurs, relais d’information. Toute entreprise peut créer un réseau social interne pour fédérer sa communauté. D’autres choisissent de fonder tout leur système économique sur cette approche, et les réseaux sociaux thématiques fleurissent sur la Toile. Il existe aujourd’hui des solutions clé en main pour développer facilement un réseau social et construire un système économique pérenne, via de la publicité et des prestations d’abonnement payantes par exemple.

Quel que soit le type de site que vous souhaitez déployer, pensez à bien définir à l’avance votre cahier des charges en faisant appel, si besoin, à une agence de création de site web et en prévoyant si possible les évolutions futures : vous éviterez ainsi des déconvenues et des impasses techniques futures.

concevoir site internet