Les méthodes pour obtenir du trafic facilement sur son site

Le plus compliqué, parait-il, c’est d’obtenir des visites sur son site. Tous les jours, sur les forums, des créateurs de sites en perdition, se plaignent de ne pas réussir à attirer suffisamment de trafic vers leur site. D’autres n’en ont quasiment pas ou si peu. Même si la concurrence est rude, obtenir du trafic et de loin la chose la plus simple à réaliser sur internet, encore faut-il savoir comment s’y prendre. Suivez le guide.

Référencement naturel : de + en + difficile ?

La première des méthodes que l’on apprend lorsque l’on débute, c’est le référencement naturel, SEO pour les intimes. Tout le monde sait que lorsque l’on souhaite obtenir une information, on tape dans Google des mots (clés) et le moteur nous retourne des résultats, appelé aussi SERPs. Donc, si on simplifie, pour avoir du trafic de Google, il faut qu’un site soit, premièrement, présent dans Google et deuxièmement, qu’il réponde aux critères de ce-dernier pour s’afficher sur les mots qui nous intéressent. Ce qui amène à une autre difficulté, nous ne sommes pas seuls sur ce secteur et la concurrence est rude. Alors comment faire ?

Être plus malin que les autres ! En analysant les 10 premiers résultats de Google, on s’aperçoit rapidement que tous les sites ne répondent pas forcément de façon pertinente du moins, aux mots clés tapés. Comment ça ?! Google classe les sites en fonction d’un degré de pertinence basé sur des centaines de critères. De ce fait, s’il ne trouve pas la réponse adéquate, il affichera les résultats les plus approchants. Il est alors facile de rédiger du contenu sur son site qui répondent aux questions que se posent les internautes. Google se fera ainsi un plaisir d’afficher votre site puisqu’il est pertinent sur le sujet donné.

Comment savoir ce que les internautes recherchent ? Plutôt que de réinventer la roue, lisez les blogs, les commentaires surtout, les forums associés à votre thématique, les réseaux sociaux. Toutes les informations que vous cherchez se trouvent à portée de clic.

Référencement payant : Un gouffre sans fond ?

Obtenir des visites depuis Google Adwords est d’une facilité enfantine. Par contre, si on ne maitrise pas bien les contraintes d’une telle plateforme, la trésorerie de votre entreprise va très vite se retrouver dans le rouge. En effet, l’un des effets pervers de Google Adwords est que si vous ne comprenez pas très bien ses mécanismes, vous allez droit dans le mur. Encore une fois, le tableau n’est pas si noir, est une campagne adwords bien conçue, apportera un grand nombre de visiteurs, qui plus est qualifiés, car ceux sont eux qui viennent à vous et non le contraire.

Pour savoir comment attirer du trafic via Google Adwords, nous allons nous fier à l’outil de mots clés que proposent Google. Il est recensé dans cet outil, tous les mots clés les plus recherchés par les internautes. Google vous donne des résultats en se basant sur une moyenne des 12 derniers mois. Le volume des demandes est parfois très optimistes, c’est pour cette raison que l’on ne peut pas faire une confiance aveugle à cet outil. Il faut coupler les informations obtenues avec d’autres sources : Google suggest, SEM Rush, Ubber Suggest, etc…

Une fois les données couplées et compilées, il faut rédiger des annonces adwords, définir des groupes et enchérir pour que nos annonces s’affichent en haut des résultats. Ce travail ne peut pas être fait pas un novice, il est bien trop compliqué et risqué. Toutefois, il est utile de connaitre cette méthode car bien maitrisée, elle donne des résultats exceptionnels.

Les réseaux sociaux : Le nouvel Eldorado ?

Facebook, Twitter, Pinterest, Google+, Instagram… toutes des plateformes sociales, mais elles ne se valent pas ! Pour être précis, disons que seules Facebook et Twitter, permettent vraiment de développer du trafic. Le premier réflexe est donc de créer un compte puis de l’alimenter en actus, news, infos, etc… L’erreur la plus répandue est de se focaliser sur son problème et ses attentes. Les internautes ne s’intéressent qu’à eux, pas à vous ni à votre site. Pour dynamiser son influence sur les réseaux sociaux, il va falloir apprendre à partager et à se diversifier. Au contraire d’un blog qui centralise les informations de la société et qui les diffusent, les réseaux sont là pour communiquer et non pour faire sa pub.

Pour attirer des visiteurs via les réseaux sociaux, il faut donc être collaboratif. Il faut publier du contenu le sien et celui des autres. Il faut retwetté, liké, épinglé, etc… afin que l’on vous remarque puis que l’on vous suive. Sauf que depuis que Facebook a changé sa politique commerciale, la chose est plus ardue.

Je comprends que tout ceci puisse paraître long et fastidieux, alors il y a une autre méthode, payante cette fois, mais qui ne vous coutera que quelques euros ! Facebook et Twitter possèdent leur propres plateformes d’annonces sponsorisées. Elles permettent de communiquer à une audience très ciblée. En faisant le pari de ces solutions, les fans vont affluer rapidement. Pourquoi ?

Car vos annonces seront diffusées uniquement auprès des personnes que vous aurez ciblé. Moins de perte et plus d’impact. Vous êtes gagnant sur tous les tableaux ! En moyenne, il faut compter un budget de 5 à 8€ / jour pour obtenir une dizaine de fans sur Facebook. Ces fans sont ensuite beaucoup plus enclins à interagir avec votre marque, à partager vos actus et à fédérer une communauté auprès de laquelle il sera plus facile de communiquer.

Les newsletters : sont-elles encore utile ?

L’autre méthode pour attirer des visiteurs ce sont les newsletters. La question ne se pose même pas : si tous les plus gros e-commerçants continuent d’en envoyer, c’est qu’ils y trouvent un intérêt, non ? La newsletter, avec une bonne base client mise à jour régulièrement, est encore l’outil marketing le plus puissant du web. Vous vous adressez directement à votre cœur de cible, vos clients. Ils sont déjà acheter chez vous, ils vous connaissent, ils ont fait votre réputation. Ils sont dont enclins à partager vos infos et à attirer de nouveaux visiteurs sur votre site.

Le plus dur est bien sur d’obtenir cette fameuse base client. Encore que ?! Vous n’avez pas de base mais vous avez des idées. Louez la base d’un broker (des loueurs de bases mails). C’est encore la méthode la plus facile. Par contre, c’est couteux ! Contrairement aux autres méthodes, attirer du trafic avec les newsletters coute cher !

Si vous n’avez pas d’argent, rien n’est perdu, au contraire ! Vous avez déjà créer votre communauté Facebook. Donc vous avez une base client sans le savoir ! Bien sur, vos fans ne vous donneront pas leur coordonnées sans contre partie ! Là aussi, il existe une solution : le jeu concours ! Organiser un jeu concours sur Facebook avec des lots intéressants. En quelques semaines, vous serez à la tête d’une base clients importante. Vous pourrez alors réaliser votre campagne emailing grâce à ces nouveaux mails acquis lors de votre concours.

Guest blogging, achat de liens et articles sponsorisés : l’avenir du référencement ?

Le guest blogging, comme son l’indique, consiste à publier des articles sur d’autres blogs que le sien, en tant qu’invité. Pourquoi ? Il n’est pas rare que d’autres blogs aient beaucoup plus de visiteurs que le vôtre. De cette façon, vous “emprunter” le trafic du blog sur lequel vous publié. En échange vous obtenez généralement un lien vers votre site. Le blog obtient du contenu gratuit, tout le monde est gagnant. C’est l’un des rare méthodes à ne pas couter d’argent.

L’achat de liens et d’articles sponsorisés, est une autre solution pour attirer du trafic. Il faut en général passer par une régie qui se charge de faire l’interface entre vous et le site vendeur. En fonction de certains critères (pagerank, citation flow, trust flow, nombre de liens entrants et sortants, thématique, etc…), vous choisissez le site qui vous parait le plus pertinent puis vous lui commandez un article. Rien de plus simple. La méthode est la même concernant l’achat de liens.

Ce qu’il faut savoir c’est qu’en général, cette technique ne représente aucun problème, à partir du moment où l’on fait cela intelligemment, c’est à dire : pas d’ancre trop optimisée, un lien nofollow (non suivi par les moteurs), etc… Google n’aime pas trop ce type de méthode, car elle manipule son algorithme et surtout impact ses revenus, puisqu’on se passe de ses services publicitaires. Les sites vendeurs ont parfois soufferts à la suite de sanctions infligées par Google. Il est donc très important de pratiquer cette méthode avec intelligence. Il vaut mieux un lien de qualité que des centaines de mauvais.

Nous avons fait le tour des principales méthodes pour attirer du trafic sur son site. Il en existe encore beaucoup d’autres, mais celles-ci représentent la majorité des techniques utilisées chaque jours par des millions de personnes et elles ont fait leurs preuves. Alors pourquoi ne pas les utiliser !