La fin du mode Avion sur les lignes aériennes européennes serait-elle pour bientôt ?

Les usagers pourront désormais utiliser leurs Smartphones après le décollage et l’atterrissage de l’avion car l’agence européenne de la sécurité aérienne, ou AESA dans sa version anglaise les y a enfin autoriser

&nbsp

L’AESA, l’agence européenne de la sécurité aérienne, vient d’autoriser l’utilisation de les tous types d’appareils électriques : Smartphones, tablettes, lecteur MP3 … et cela avant et après le décollage et l’atterrissage de l’avion et sans devoir passer par le mode avion.

Mais tout n’est pas si rose, même si l’AESA a autorisé à ne plus utiliser le mode avion maintenant c’est aux compagnies aériennes de décider si elle va appliquer ou non cette action.

Avant d’accepter ou de refuser, les compagnies devront effectuer une panoplie de tests pour savoir si au moment où les passagers passent des coups de téléphones, des interférences en résultent au niveau des équipements des avions. Ces tests peuvent durer des mois voire des années.

De plus, rares seront les compagnies à accepter de bannir le mode avion, prenons pour exemple les États-Unis : depuis près d’un an, cette interdiction est levée mais les compagnies aériennes ne permettent pas toutes à ses usagers de passer des appels, loin de là, celles qui le permettent sont bien peu nombreuses.

Mais est-ce réellement utile de pouvoir appeler dans l’avion ?

Mis à part pour pouvoir rassurer ses proches, autoriser les appels au sein de l’avion risque plus de causer des troubles, imaginons que vous êtes dans un avion et la moitié (au minimum) des gens autour de vous parlent au téléphone, le bruit sera insupportable et ceux qui n’entendent pas leur interlocuteur vont parler en criant, de quoi énerver encore plus le reste des passagers.

Autoriser l’utilisation des appareils électroniques, OUI mais dans un cadre bien précis, sinon gare aux problèmes.

&nbsp

&nbsp

Digilabs, toujours au cœur de l’actualité numérique !