Comment réussir à réactiver vos contacts inactifs en emailing?

Si vous avez créé votre carnet d'adresses en utilisant un formulaire d'inscription double opt-in et que vous n'avez pas acheté vos adresses, vous pouvez partir du principe que vos destinataires sont intéressés par vos produits et ne se sont pas inscrits à votre newsletter par hasard.

Pourtant, il n'est pas rare qu'une partie des destinataires soient inactifs, c'est à dire qu'il n’interagissent plus avec vos newsletters ou vos produits.

En général, il est plutôt difficile (et coûteux) d'acquérir de nouveaux clients. Au contraire, vos destinataires inactifs représentent une incroyable opportunité de vente et une base de clients potentiels à ne pas sous-estimer. Ces contacts se sont déjà inscrits à votre newsletter. Même s'ils n'interagissent pas avec vous, vous pouvez partir du principe que vos produits les intéressent et qu'il est possible de capter leur attention à nouveau. Il convient seulement de les choyer un peu plus et de mettre en place une stratégie de réactivation précise et réfléchie.

Comment réussir à réactiver vos contacts inactifs en emailing?

À quoi ressemble une campagne de réactivation efficace.

Pour commencer, il est utile de savoir pourquoi vos destinataires se sont inscrits : recherchez-ils des bons d'achats, des produits spécifiques, des offres spéciales, des conseils ou livres blancs, etc. ?

Ensuite, vous devez créer un emailing efficace et qui diffère de vos newsletters habituelles.

1. Des nouveautés

Ce qui est nouveau est souvent intéressant. Vous avez des nouveaux produits, une nouvelle section sur votre site, de nouveaux articles sur votre blog ou autre ? Ces informations sont un très bon prétexte pour envoyer un emailing à vos contacts inactifs et leur donner une raison de revenir découvrir votre site.

2. L'objet

Composez un objet spécial. L'objet est l'un des aspects les plus important en email marketing car il détermine grandement le taux d'ouvertures. Pour capter l'attention de vos destinataires, vous pouvez par exemple utiliser des symboles Unicode ou rédiger un objet original, en terme de contenu. Essayez d'être créatif : au lieu de choisir un classique « vous nous manquez » formulez clairement votre objet pour que vos contacts sachent tout de suite ce qui les attend dans le mail et ce que vous leur proposez.

3. Le nom d’expéditeur

N'hésitez pas à essayer différents noms d'expéditeur (nom de votre marque, prénom, etc.) en fonction de l'impression que vous voulez donner.

4. Des sondages

Il peut être intéressant de demander directement à vos contacts quels produits les intéresse, pourquoi ils n’interagissent plus avec vous, etc. Pour les motiver à répondre, vous pouvez par exemple leur offrir une réduction.

5. La fréquence d'envoi

Demandez-vous si le problème ne vient pas de votre fréquence d'envoi. Envoyez-vous trop souvent, au point d'irriter vos contacts ? Ou bien n'envoyez-vous pas assez souvent au point que vos destinataires vous oublient ? Testez différentes fréquence d'envoi et analysez vos rapports pour voir ce qui fonctionne le mieux.

6. Les tests A/B

Le plus important et de comparer le succès de différents mailings de manière à pouvoir les optimiser par la suite. Vous pouvez comparer les taux de clics, d'ouvertures, de conversion et même visualiser exactement vos contacts ont cliqué, etc.

Comment créer un mail de réactivation

Tout d'abord, vous devez choisir vos destinataires inactifs dans votre carnet d'adresses. Pour cela, vous avez plusieurs possibilités (dans cette exemple nous utilisons le logiciel emailing Newsletter2Go, mais d'autres solutions proposent des fonctionnalités similaires).

Pour sélectionner vos contacts inactifs, vous pouvez utiliser les notations de destinataires et choisir les contacts avec moins d'une étoile.

Vous pouvez aussi créer un segment manuellement – vous pouvez par exemple utiliser les taux d'ouvertures ou de clics sur les 2,3 ou 6 derniers mois et sélectionner les destinataires qui n'ont pas interagi avec vos emails. Choisissez simplement une newsletter et filtrez les contacts avec les critères « a reçu » et « n'a pas ouvert ».

Vous pourrez ensuite envoyer un emailing à ces contacts ou les inclure dans un envoi automatisé.